Cours Saint-François de Sales

Besoin d'aide ?

Suivez-nous !

Copyright 2019 - 2021 © sfds Troyes - Mentions légales

CLIQUEZ SUR LA CATÉGORIE QUI VOUS INTÉRESSE OU CLIQUEZ SUR TOUS POUR VOIR TOUTES NOS ACTUALITÉS.

VOUS POUVEZ AUSSI FAIRE UNE RECHERCHE PAR MOTS CLÉS.

1 2 3 4 5 Etablissement Fêtes Internat Lycée Métiers Orientation Théâtre Voyages École Collège CDI Pastorale Amusez-vous Editorial

JOURNÉE D'INTÉGRATION DES SECONDES 2020 - 2021

06/10/2020

JOURNÉE D'INTÉGRATION DES SECONDES 2020 - 2021

La journée d'intégration des secondes a commencé à 8H ...

 

.... par la plantation d'un figuier, qui est un symbole fort dans la bible mais aussi dans bien des cultures. Buddha aurait atteint l’illumination sous l’arbre de la Bodhi, un grand figuier sacré !.

 

On retrouve le figuier dès les premiers chapitres du livre de la Genèse où Adam et Ève se vêtent de feuilles de figuier.

« Leurs yeux à tous deux s’ouvrirent et ils surent qu’ils étaient nus. Ayant cousu des feuilles de figuier, ils s’en firent des pagnes » (Genèse 3 v 7)

Puis le figuier apparaît au fil des pages de la bible.

 

La symbolique du figuier est belle : volonté de survie, mais aussi générosité et richesse naturelle. En effet, le figuier s'accroche dans le moindre creux de rocher, la moindre fissure pour y puiser l'eau nécessaire à sa survie. Ses fruits sont abondants, sucrés et savoureux, généreux et riches.

 

La plantation du figuier par les élèves de seconde symbolisera la Solidarité. Pour être solidaires, il faut développer générosité et ouverture à l'autre. Ce figuier nous accompagnera chaque jour pour préparer les esprits et les cœurs au stage de solidarité qui aura lieu en juin pour tous les élèves. 

 

La journée continue avec les activités d'extérieur ...

 

Au Parc aventure Grimpobranches de Lusigny, les élèves ont pu expérimenter différents parcours plus ou moins faciles. Une activité sportive de pleine nature qui garantit un partage de moments uniques, ludiques et conviviaux !

 

Les professeurs d'EPS ont également prévu des jeux sur la plage qui font la joie des élèves.

 

La journée en photos ....

 

Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes  Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes

 

Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes  Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes

 

Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes  Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes

 

Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes  Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes

 

Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes  Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes

 

 

Journée d'intégration des secondes - Cours SFDS Troyes

 

 

 

Nous souhaitons aux élèves de seconde une belle année 2020 - 2021 dans la solidarité, l'écoute et l'ouverture à l'autre !

 

 

JOURNÉE DE COHÉSION DES TERMINALES 2020 - 2021

06/10/2020

JOURNÉE DE COHÉSION DES TERMINALES 2020 - 2021

La journée commence par une présentation du parrain de la promotion Copernic, le mathématicien Laurent Lafforgue.

 

Puis départ en bus pour Plancy.

 

Excursion pendant une heure à Plancy avec temps de réflexion en groupe sur les talents personnels reçus et le thème de la contemplation.

 

Viisite de la maison du Père Brisson, temps de prière dans l’Eglise de Plancy et conférence animée par Laurent Lafforgue, le parrain de la promotion 2020 - 2021, promotion Copernic.

 

La journée en photos :

 

Journée de cohésion des terminales 2020 -2021 Cours SFDS Troyes

 

 

Journée de cohésion des terminales 2020 -2021 Cours SFDS Troyes  Journée de cohésion des terminales 2020 -2021 Cours SFDS Troyes

 

Journée de cohésion des terminales 2020 -2021 Cours SFDS Troyes  Journée de cohésion des terminales 2020 -2021 Cours SFDS Troyes

 

 

 

Belle année 2020 - 2021 à la promotion Copernic !

 

 

 

JOURNÉE D'INTÉGRATION DES INTERNES 2020 - 2021

29/09/2020

JOURNÉE D'INTÉGRATION DES INTERNES 2020 - 2021

La journée d'intégration des internes a eu lieu cette année au domaine de Vaux, sur la commune de Fouchères, dans le département de l’Aube, à proximité du Parc naturel régional de la forêt d'Orient.

 

Un peu d'histoire ...

 

"Il fut édifié pour la famille d'Aubeterre entre 1720 et 1770, par l'architecte Germain Boffrand, élève de Jules Hardouin-Mansart. 

Les façades, les toitures du château, l'escalier avec sa rampe en fer forgé et les grilles d'entrée sont classés au titre des monuments historiques depuis 1980. Les façades et toitures des communs, le pigeonnier et l'allée d'accès au château sont inscrits au titre des monuments historiques depuis 1980." Source Wikipedia

 

En 1854, le Château fut la propriété de Mr Maupas, Ministre de la Police de Napoléon. Il reste ensuite dans cette famille jusqu'en 1970. Il sera vendu à une association puis faute de moyens, revendu à Mr Édouard Guyot en 2014.

 

Ce jeune propriétaire de 22 ans profite de l'expérience familiale de rénovation de châteaux, une tradition familiale, pour se lancer dans l'aventure et sauver le château de la ruine. 

 

Une visite du Château ludique et originale pour nos internes ...

 

Mr Guyot propose des visites sous forme d'enquêtes policières historiques ou à vélo pour découvrir le parc et les parties du château qui ouvrent au fur et à mesure de la rénovation. Les journées à thèmes font le bonheur des petits comme des grands.

 

C'est dans cette belle ambiance que les internes ont découvert le Château de Vaux.

 

Arrivés sur les lieux à 14H, Mr Édouard Guyot a conté l'histoire du Château. Puis les internes sont partis en équipe découvrir les communs et les trésors du Château sous forme d'enquête policière avec différentes étapes de questions historiques et d'épreuves. Une façon formidable de visiter ce château et de participer à sa rénovation.

 

Mais la journée de nos internes n'est pas finie ...

 

Après un goûter convivial, le Père Antoine a célébré la messe de rentrée de l’internat.

 

Puis retour en bus pour conclure cette journée au Cours par un barbecue très apprécié des internes. Une tradition que nous maintenons chaque année, un bon moyen de créer une cohésion et une solidarité entre eux.

 

 

La journée en photos ...

 

Chateau de Vaux Internes Cours SFDS Troyes   Chateau de Vaux Internes Cours SFDS Troyes

 

Chateau de Vaux Internes Cours SFDS Troyes  Chateau de Vaux Internes Cours SFDS Troyes

 

Chateau de Vaux Internes Cours SFDS Troyes  Chateau de Vaux Internes Cours SFDS Troyes

 

Chateau de Vaux Internes Cours SFDS Troyes

 

 

 

Nous souhaitons à tous nos internes une belle année 2020 - 2021 !

 

 

 

TRÈS BONNE RENTRÉE À TOUS !

08/09/2020

TRÈS BONNE RENTRÉE À TOUS !

La rentrée a eu lieu et s’est bien passée. Nous sommes heureux de retrouver nos élèves et espérons comme chaque année leur apporter le meilleur pour leur épanouissement.


Le thème 2020 – 2021 est un beau thème, une citation du Pape François :


CONTEMPLER LES MERVEILLES DE LA CRÉATION POUR Y RECONNAÎTRE L’AMOUR DE DIEU


Ce thème nous guidera chaque jour !

Le logo réalisé pour l’occasion nous incitera à méditer sur les merveilles de la Création dont le Pape François parle si bien. 

Logo thème Merveilles de la Création
 
Au travers de ce thème, nous souhaitons éveiller nos élèves au Beau pour reconnaître non seulement les merveilles de la création, mais aussi pour les aider à reconnaître leurs propres dons et ceux des autres.
Nous lancerons des projets autour de l’écologie, ainsi que des journées de ressourcements pour les différents niveaux.

Vous pourrez lire dans une autre actualité le Message du Pape François pour la célébration de la Journée Mondiale de prière pour la Sauvegarde de la Création du 1er septembre 2020. Pour rappel, le premier jour du mois de septembre est, pour la famille chrétienne, une Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création, avec laquelle commence le Temps de la Création, qui se conclut le 4 octobre dans le souvenir de saint François d’Assise. 

 

Le mois de Septembre est riche en événements !


Journée d’intégration des internes le Mercredi 9 septembre : elle aura lieu au Château de Vaux. La messe sera célébrée sur le site par le Père Antoine. Un traditionnel dîner barbecue sous les platanes clôturera cette journée qui promet d’être belle.


Journée de cohésion des classes de Terminales à Plancy le jeudi 10 septembre : Nous découvrirons le matin le Parrain de la promotion 2020 – 2021.  Une marche et des temps de réflexion en 3 groupes sont prévus. L’après-midi, les élèves de Terminales pourront échanger avec le parrain de promotion. 


Journée d’intégration des classes de seconde à Lusigny à Grimpobranches le vendredi 11 septembre :  Un moment unique et symbolique, c’est une surprise, aura lieu le matin.  Le Symbole de la Solidarité marquera la première étape pour préparer nos élèves de Seconde à saisir l’esprit du stage solidaire qu’ils feront au mois de juin. 


Le CDI rouvrira bientôt ses portes ! Les travaux de rafraîchissement sont terminés, la pièce très lumineuse pourra à nouveau accueillir les élèves du Collège et du Lycée dans les conditions optimales. Nous avons hâte de voir ce lieu de vie, de formation, d’information et d’échanges reprendre son cours.
Saint-Joseph, patron des travailleurs et des familles a pu retrouver une place dans le jardin de l’établissement. Sa présence bienveillante à toute sa place ici. 

 

Statue de Saint-Joseph


Pendant l’année …


Le Grand Oral est un moment important pour les lycéens. Nous mettons en place un programme de conférences en vue de les préparer. 

Nous aurons à cœur également de travailler avec nos élèves du lycée sur l’orientation et de faire des propositions autour de projets solidaires. 

 

Au Collège, en lien avec le programme, nous envisageons des journées de découverte du patrimoine, et des journées d’étude sur la Grande Guerre. 


En revanche, aucun voyage à l’étranger n’est proposé cette année en raison des règles sanitaires. Nous ne savons pas non plus si nous pourrons maintenir cette année le Gala des lycéens et la fête du Cours, deux événements traditionnels du Cours Saint-François de Sales. 


Le Cours s’est organisé pour respecter les règles sanitaires en vigueur !


Découvrez notre Protocole sanitaire : lien vers la pièce jointe

 

Très belle semaine à tous !

 

 

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS POUR LA SAUVEGARDE DE LA CRÉATION

08/09/2020

MESSAGE DU PAPE FRANÇOIS POUR LA SAUVEGARDE DE LA CRÉATION

Message du Pape François pour la célébration de la Journée Mondiale de prière pour la Sauvegarde de la Création du 1er septembre 2020


Chers frères et sœurs,
Chaque année, surtout depuis la publication de la Lettre encyclique Laudato si’ (LS, 24 mai 2015), le premier jour du mois de septembre est, pour la famille chrétienne, une Journée Mondiale de Prière pour la Sauvegarde de la Création, avec laquelle commence le Temps de la Création, qui se conclut le 4 octobre dans le souvenir de saint François d’Assise. Durant cette période, les chrétiens, dans le monde entier, renouvellent la foi en Dieu créateur et s’unissent de façon spéciale dans la prière et dans l’action pour la sauvegarde de la maison commune.
Je suis heureux que le thème choisi par la famille œcuménique pour la célébration du Temps de la Création 2020 soit « Jubilé pour la Terre », justement en cette année marquant le cinquantième anniversaire du Jour de la Terre. Dans les Saintes Écritures, le Jubilé est un temps sacré pour se souvenir, revenir, se reposer, réparer et se réjouir.


1. Un temps pour se souvenir


Nous sommes par-dessus tout invités à nous rappeler que le destin ultime de la création est d’entrer dans le « sabbat éternel » de Dieu. C’est un voyage qui a lieu dans le temps, embrasse le rythme des sept jours de la semaine, le cycle des sept ans et la grande Année jubilaire concluant les sept années sabbatiques. Le Jubilé est aussi un temps de grâce pour faire mémoire de la vocation originelle de la création à être et à prospérer comme communauté d’amour. Nous existons seulement à travers les relations : avec Dieu créateur, avec les frères et sœurs en tant que membres d’une famille commune, et avec toutes les créatures qui habitent la même maison que nous. « Tout est lié, et, comme êtres humains, nous sommes tous unis comme des frères et des sœurs dans un merveilleux pèlerinage, entrelacés dans l’amour que Dieu porte à chacune de ses créatures et qui nous unit aussi, avec une tendre affection, à frère soleil, à sœur lune, à sœur rivière et à mère terre » (LS, n. 92). Le Jubilé est donc un temps pour le souvenir, où il faut conserver la mémoire de notre existence interrelationnelle. Nous avons constamment besoin de nous rappeler que « tout est lié, et la protection authentique de notre propre vie comme de nos relations avec la nature est inséparable de la fraternité, de la justice ainsi que de la fidélité aux autres » (LS, n. 70)


2. Un temps pour revenir


Le Jubilé est un temps pour retourner en arrière et se repentir. Nous avons brisé les liens qui nous unissaient au Créateur, aux autres êtres humains et au reste de la création. Nous avons besoin de restaurer ces relations détruites, qui sont essentielles pour nous soutenir nous-mêmes et toute la trame de la vie. Le Jubilé est un temps de retour à Dieu, notre créateur bien aimé. On ne peut pas vivre en harmonie avec la création sans être en paix avec le Créateur, source et origine de toute chose. Comme l’a observé le Pape Benoît, « La consommation brutale de la Création commence là où Dieu est absent, où la matière est désormais pour nous uniquement matérielle, où nous-mêmes sommes les dernières instances, où le tout est simplement notre propriété » (Rencontre avec le Clergé du Diocèse de Bolzano-Bressanone, 6 août 2008, Le Jubilé est un temps pour donner la liberté aux opprimés et à tous ceux qui sont pris dans les fers des diverses formes d’esclavage moderne, dont la traite des personnes et le travail des mineurs. Nous avons besoin de revenir, en outre, à l’écoute de la terre, désignée dans l’Ecriture comme adamah, lieu d’où l’homme, Adam, a été tiré. Aujourd’hui, la voix alarmée de la création nous exhorte à retourner à une juste place dans l’ordre naturel, à nous rappeler que nous sommes une partie, et non pas les patrons, du réseau interconnecté de la vie. La désintégration de la biodiversité, l’augmentation vertigineuse des désastres climatiques, l’impact inégal de la pandémie actuelle sur les plus pauvres et les plus fragiles sont des sonnettes d’alarme face à l’avidité effrénée de la consommation. Particulièrement durant ce Temps de la Création, écoutons le battement de la création. Elle a été faite, en effet, pour manifester et communiquer la gloire de Dieu, pour nous aider à trouver, dans sa beauté, le Seigneur de toutes choses et retourner à lui (cf. Saint Bonaventure, In II Sent., I,2,2, q. 1, concl ; Brevil., II,5.11). La terre dont nous avons été tirés est donc un lieu de prière et de méditation : « Réveillons le sens esthétique et contemplatif que Dieu a mis en nous » (Exhort. ap. Querida Amazonia, n. 56). La capacité à nous émerveiller et à contempler est quelque chose que nous pouvons apprendre spécialement des frères et sœurs autochtones qui vivent en harmonie avec la terre et ses multiples formes de vie.

 

Art religieux


 3. Un temps pour se reposer


Dans sa sagesse, Dieu a réservé le jour du sabbat pour que la terre et ses habitants puissent se reposer et se ressourcer. Aujourd’hui, cependant, nos styles de vie poussent la planète au-delà de ses limites. La demande constante de croissance ainsi que le cycle incessant de production et de consommation sont en train d’épuiser l’environnement. Les forêts disparaissent, le sol est érodé, les champs disparaissent, les déserts avancent, les mers deviennent acides et les tempêtes s’intensifient : la création gémit ! Durant le Jubilé, le Peuple de Dieu était invité à se reposer des travaux quotidiens, à laisser, grâce à la baisse de la consommation habituelle, la terre se régénérer et le monde se réorganiser. Il nous faut trouver aujourd’hui des styles de vie équitables et durables, qui restituent à la terre le repos qui lui revient, des moyens de subsistance suffisants pour tous, sans détruire les écosystèmes qui nous entretiennent. La pandémie actuelle nous a amenés, en quelque sorte, à redécouvrir des styles de vie plus simples et durables. La crise, dans un certain sens, nous a donné la possibilité de développer de nouvelles façons de vivre. Il a été possible de constater comment la terre réussit à se reprendre si nous lui permettons de se reposer : l’air est devenu plus sain, les eaux plus transparentes, les espèces animales sont revenues dans de nombreux endroits d’où elles avaient disparu. La pandémie nous a conduits à un carrefour. Nous devons profiter de ce moment décisif pour mettre fin à des activités et à des finalités superflues et destructrices, et cultiver des valeurs, des liens et des projets génératifs. Nous devons examiner nos habitudes dans l’usage de l’énergie, dans la consommation, dans les transports et dans l’alimentation. Nous devons supprimer de nos économies les aspects non essentiels et nocifs, et donner vie à des modalités fructueuses de commerce, de production et de transport de biens.


4. Un temps pour réparer


Le Jubilé est un temps pour réparer l’harmonie originelle de la création et pour assainir des rapports humains compromis. Il invite à rétablir des relations sociales équitables, en restituant à chacun sa liberté et ses biens, et en effaçant la dette des autres. Dès lors, nous ne devrions pas oublier l’histoire de l’exploitation du Sud de la planète, qui a provoqué une dette écologique énorme, due principalement au pillage des ressources et à l’utilisation excessive de l’espace environnemental commun pour l’élimination des déchets. Le Jubilé est le temps d’une justice réparatrice. A ce propos, je renouvelle mon appel à effacer la dette des pays les plus fragiles à la lumière des graves impacts des crises sanitaires, sociales et économiques qu’ils doivent affronter suite au COVID-19. Il faut de même s’assurer que les mesures pour la reprise, en cours d’élaboration et d’actualisation au niveau mondial, régional et national, soient effectivement efficaces avec des politiques, des législations et des investissements centrés sur le bien commun, et avec la garantie que les objectifs sociaux et environnementaux mondiaux soient atteints. Il est également nécessaire de réparer la terre. La restauration d’un équilibre climatique est très importante, étant donné que nous nous trouvons en situation d’urgence. Nous sommes à court de temps, comme nos enfants et nos jeunes nous le rappellent. Il faut faire tout ce qui est possible pour limiter l’augmentation de la température moyenne globale au seuil de 1,5°C, comme il est stipulé dans l’Accord de Paris sur le Climat : le dépasser se révèlera catastrophique, surtout pour les communautés les plus pauvres du monde entier. Dans ce moment critique, il est nécessaire de promouvoir une solidarité intra- générationnelle et intergénérationnelle. En préparation à l’important Sommet sur le Climat de Glasgow, au Royaume-Uni (COP 26), j’invite chaque pays à adopter des objectifs nationaux plus ambitieux pour réduire les émissions.

 

La restauration de la biodiversité est également cruciale dans le contexte sans précédent d’une disparition des espèces et d’une dégradation des écosystèmes. Il est nécessaire de soutenir l’appel des Nations Unies à sauvegarder les 30% de la Terre comme habitat protégé avant 2030, afin d’endiguer le taux alarmant de perte de biodiversité. J’exhorte la Communauté internationale à collaborer pour garantir que le Sommet sur la biodiversité (COP 15) de Kumming, en Chine, constitue un tournant vers le rétablissement de la Terre comme maison où la vie soit abondante, selon la volonté du Créateur. Nous sommes tenus de réparer, selon la justice, en nous assurant que tous ceux qui ont habité une terre pendant des générations puissent en retrouver pleinement l’utilisation. Il faut protéger les communautés autochtones contre les compagnies, surtout multinationales, qui, à travers l’extraction préjudiciable des combustibles fossiles, des minéraux, du bois et des produits agroindustriels, « font dans les pays moins développés ce qu’elles ne peuvent dans les pays qui leur apportent le capital » (LS, n. 51). Cette mauvaise conduite des entreprises représente « un nouveau type de colonialisme » (SAINT JEAN-PAUL II, Discours à l’Académie Pontificale des Sciences Sociales, 27 avril 2001, cit. in Querida Amazonia, n. 14), qui exploite honteusement des communautés et des pays plus pauvres à la recherche désespérée d’un développement économique. Il est nécessaire de consolider les législations nationales et internationales, afin qu’elles règlementent les activités des compagnies d’extraction et garantissent l’accès à la justice à ceux qui subissent des dommages.


5. Un temps pour se réjouir


Dans la tradition biblique, le Jubilé est un événement joyeux, inauguré par un son de trompette qui résonne sur toute la terre. Nous savons que le cri de la Terre et des pauvres est devenu, ces dernières années, encore plus fort. En même temps, nous sommes témoins de la façon dont l’Esprit Saint inspire partout des individus et des communautés à s’unir pour reconstruire la maison commune et défendre les plus vulnérables. Nous assistons à l’émergence progressive d’une grande mobilisation de personnes, qui, à la base et dans les périphéries, travaillent généreusement pour la protection de la terre et des pauvres. Cela procure de la joie de voir tant de jeunes et de communautés, en particulier autochtones, en première ligne pour répondre à la crise écologique. Ils lancent un appel pour un Jubilé de la Terre et pour un nouveau départ, conscients que « les choses peuvent changer » (LS, n. 13). On peut également se réjouir de voir comment l’Année spéciale de l’anniversaire de Laudato si’ inspire de nombreuses initiatives au niveau local et mondial pour le soin de la maison commune et des pauvres. Cette année devrait conduire à des programmes opérationnels à long terme, pour arriver à pratiquer une écologie intégrale dans les familles, les paroisses, les diocèses, les Ordres religieux, les écoles, les universités, l’assistance sanitaire, les entreprises, les exploitations agricoles et dans de nombreux autres domaines. Nous nous réjouissons aussi que les communautés croyantes se rapprochent pour donner vie à un monde plus juste, plus pacifique et plus durable. C’est un motif de joie particulière que le Temps de la Création devienne une initiative vraiment œcuménique. Continuons à grandir dans la conscience que nous tous, nous avons une maison commune en tant que membres de la même famille ! Réjouissons-nous parce que, dans son amour, le Créateur soutient nos humbles efforts pour la Terre. Elle est aussi la maison de Dieu, où sa Parole « s’est faite chair, elle a habité parmi nous » (Jn 1, 14), le lieu constamment renouvelé par l’effusion de l’Esprit Saint. “Envoie ton Esprit, Seigneur, et renouvelle la face de la terre” (cf. Ps 104, 30).

 

Art religieux


Rome, Saint Jean du Latran, 1er septembre 2020

 

FRANÇOIS

 

 

Logo theme Merveilles de la création

 

 

 

BON VENT À LA PROMO DE TERMINALE 2019-2020

22/06/2020

BON VENT À LA PROMO DE TERMINALE 2019-2020

Ce jour-là, nous pourrons dire au revoir à notre Chère Promotion Saint-Benoît autour d’une collation que nous servirons dans la cour des platanes.

Ce sera l’occasion de retrouvailles des 4 classes de terminale.

 

Nous souhaitons à tous les élèves de la promotion, Bon vent !

 

Route vers un avenir

LE CDI DU COURS SFDS DÉMÉNAGE !

21/06/2020

LE CDI DU COURS SFDS DÉMÉNAGE !

 

Oui, le CDI est en plein déménagement. La moitié des rayonnages et des livres ont déjà été enlevés. 


Nous en profitons pour faire un gros tri des ouvrages obsolètes. Un beau chantier !

 

Chaque ouvrage est nettoyé avant déménagement par ces messieurs intérimaires dévoués.

 

CDI SFDS DéménagementCDI SFDS Troyes Déménagement

En attendant la réouverture du CDI, si vous êtes en manque de lectures, pensez au drive de la médiathèque de Troyes - Champagne Métropole. 

En effet, la médiathèque Jacques - Chirac, propose un accès en ligne à ses ressources totalement gratuit.
Il s'agit d'une opération exceptionnelle, "La médi@thèque dans mon canapé", qui sera effective jusqu’au 31 août 2020.
Voici le lien vers l'inscription en ligne : http://troyes-champagne-mediatheque.fr/blog/la-mediatheque-dans-mon-canape/

 

Operation Canapé Accès ressources médiathèque de Troyes

 

A bientôt dans notre nouveau CDI !

 

LA FETE DU SACRÉ CŒUR CE VENDREDI 19 JUIN 2020

21/06/2020

LA FETE DU SACRÉ CŒUR CE VENDREDI 19 JUIN 2020

La Fête du Sacré-Cœur est célébrée le 3ème vendredi qui suit la Pentecôte. Elle trouve son origine dans les apparitions du Christ à sainte Marguerite Marie Alacoque, religieuse à Paray-le- Monial. La dévotion au Sacré Coeur invite à recueillir en nous le cœur aimant de Jésus, sa bonté et sa miséricorde. 

Les élèves du Primaire ont assuré un temps d’adoration par classe et ont ensuite accueilli la procession du Saint-Sacrement dans le jardin du Cours.

Voici de belles photos de la procession  :

 

Fete Sacré Cœur SFDS Troyes - ProcessionFete Sacré Cœur SFDS Troyes - Procession

Fete Sacré Cœur SFDS Troyes - Procession

Depuis plus d’un siècle et demi, chaque année, les élèves de l’établissement assurent, à tour de rôle, 7 heures d’adoration eucharistique.

Cette tradition nous affilie à la Basilique du Sacré-Cœur à Paris. Depuis 1960, la Basilique du Sacré-Cœur fait brûler en ce jour de fête du Sacré-Cœur un cierge toute la journée à l’intention de tout l’établissement du Cours Saint-François de Sales : élèves, parents, professeurs, personnel et communauté des sœurs.

« Nous venons ici à la rencontre du Coeur transpercé pour nous, d’où jaillissent l’eau et le sang. C’est l’amour rédempteur, qui est à l’origine du Salut, de notre salut, qui est à l’origine de l’Eglise. Nous venons ici contempler l’amour du Seigneur Jésus : sa bonté compatissante pour tous durant sa vie terrestre ; son amour de prédilection pour les petits, les malades, les affligés. Contemplons son Coeur brûlant d’amour pour son Père, dans la plénitude du Saint-Esprit. Contemplons son amour infini, celui du Fils éternel qui nous conduit jusqu’au mystère même de Dieu. » Saint Jean-Paul II



VISITEZ LE CDI VIRTUEL DU COURS

21/06/2020

VISITEZ LE CDI VIRTUEL DU COURS

Le CDI est actuellement fermé pour cause de déménagement mais continue de vivre via la plateforme esidoc.

On y trouve des informations sur des thématiques diverses, des actualités, recherches documentaires, la mise à disposition d'un journal du Cours, des brèves du CDI, de bulletins d'informations sur l'orientation (bac, orientation post-bac, concours, écoles, métiers ....), mais aussi des partages d'astuces, bons plans, documentaires, jeux, films, interviews ... proposés par les élèves.

 

Lien vers la plateforme : https://0100961r.esidoc.fr/eleves


Voici quelques captures d'écran qui vous donneront une idée du grand nombre de ressources mises à disposition par le CDI sous l'impulsion d'Isabelle Grizard, responsable du CDI du Cours :

Ressources CDI Cours SFDS Troyes

Ressources CDI Cours SFDS Troyes

Ressources CDI Cours SFDS Troyes

 

Ressources CDI Cours SFDS Troyes

Voici à nouveau le lien vers la plateforme : https://0100961r.esidoc.fr/eleves

Bonne visite !

DESSINE-MOI UNE HISTOIRE

14/05/2020

DESSINE-MOI UNE HISTOIRE

Dès l’instant où les mesures de restriction ont été mises en place, l’autodérision a déferlé sur les réseaux sociaux, un besoin collectif de se protéger de l’angoisse par l’humour et le rire. Si on ne voulait pas finir par ne parler que de cours scolaires ou de machines à laver, mieux valait se tourner vers un peu de rire, inventivité et ingéniosité, un bon moyen de continuer à sourire à la vie dans une période difficile !

 

Car finalement la question qui revenait souvent quand on avait fini de suivre ses cours en télétravail : Comment s’occuper pendant le confinement ? Lecture, rangement, visionnage de films en tout genre, sport, YouTube, réseaux sociaux … comment dérider un quotidien en somme un peu répétitif ?

 

Sauriez-vous nous raconter votre confinement ?

 

Étonnez-nous, racontez à votre façon, vos journées de confinement. Toutes les techniques sont possibles : écriture, vidéo, dessin, peinture, découpages, photos, BD, chanson  ...

Vous avez jusqu'au 2 juillet inclus pour nous envoyer vos créations qui seront partagées dans une News dédiée pour vous, chers élèves créatifs !

 

ENVOYEZ EN CLIQUANT ICI

 

Pour vous aider et parce que cela vaut vraiment le coup d’œil, voici quelques créations extraordinaires qui ont circulé pendant ces deux mois !

 

 

--> DES FILMS RECONTEXTUALISÉS

 

pour refléter les difficultés du confinement : capture de scènes réadaptées au contexte, montages vidéos …

 

Film recontextualisé - Confinement Cours SFDS Film recontextualisé - Confinement SFDS Troyes

 

Louis de Funès n’a jamais été aussi présent et intemporel qu’en cette période de crise !

 

 

 

--> DÉTOURNER LES BD ET LES ŒUVRES D'ART AVEC BRIO

 

Astérix et Obélix, toujours aussi drôle !

 

BD détournée - Confinement SFDS Troyes BD détournée - Confinement SFDS Troyes

 

Les fans de Tintin se sont donnés à cœur joie en incorporant des éléments de la célèbre BD dans les tableaux du peintre Claude Monnet.
C’est un travail de passionnés !

 

Œuvre d'art détournée - Confinement SFDS Troyes Œuvres d'art détournée - Confinement SFDS Troyes

 

 

--> DES ARTISTES DU STREET ART 

 

ont réalisé des œuvres de grande qualité, très sensibles.

 

Street Art - Confinement SFDS Troyes Street Art - Confinement SFDS Troyes

 

 

--> DES ŒUVRES SURPRENANTES

 

ont été réalisées comme ce bas-relief qui reflète de façon puissante la situation.

 

 

Sculpture - Confinement SFDS Troyes

 

 

--> DES ILLUSTRATIONS HUMORISTIQUES 

 

ont été croquées avec un grand talent.

 

Illustrations - Confinement SFDS Troyes Illustrations - confinement SFDS Troyes

 

Illustrations - Confinement SFDS Troyes   Illustrations - Confinement SFDS Troyes

 

 

--> SANS OUBLIER CEUX QUI ONT PRÉFÉRÉ ÉCRIRE AVEC HUMOUR

 

comme ce Journal du confinement de Lionel Tillieu, à lire absolument, on en pleure de rire !

 

JOURNAL DE CONFINEMENT

 

JOUR 2

 

Jeudi 19 mars. Première tonte de l'année ! J'adore l'odeur de l'herbe coupée. Les arbres sont en bourgeons, les tulipes sortent de terre, les premiers jours de printemps sont toujours agréables !

Foot avec les enfants qui ont fini par se disputer, comme toujours. La vie s'organise tranquillement.

 

JOUR 3

 

Vendredi 20 mars. Les premiers devoirs sont tombés pour Mathis : révisions sur les divisions. Surtout rester calme...

Léa fait des dessins pour papa et maman. Trop mignon.

 

JOUR 5

 

Dimanche 22 mars. Le jardin est au carré, on dirait Versailles ! Comme quoi il y a toujours du bon à prendre ! Mathilde a les mains dans la farine la moitié du temps : gare aux kilos en trop !

Léa a épuisé la moitié du stock de pages blanches, c'est moche pour la planète.

Côté divisions, on rame...

 

JOUR 7

 

Mercredi 25 mars. Si Mathis me demande encore une fois ce qu'est un dividende, je lui fais manger son cahier !

Léa a enfoncé toutes les pointes de feutres et chouine à longueur de journée.

Mathilde s'est lancée dans la confection d'un gâteau roumain à la purée de marrons et aux pruneaux. Est-ce vraiment une bonne idée ? Le temps commence à sembler long.

 

JOUR 10

 

Samedi 28 mars. Je crois que mon fils est con, j'ai abandonné la division. On a une semaine de retard sur le travail envoyé par la maîtresse. J'ai vomi le gâteau aux marrons.

 

JOUR 11

 

Dimanche 29 mars. La caisse à outil est nickel, j'ai rangé mes clefs plates par ordre de grandeur, les marteaux par ordre croissant de poids. J'ai trié tout ce qui pouvait se trier dans la maison : clous, vis, boutons, punaises (par couleurs), slips.. Je commence à voir flou.

 

JOUR 14

 

Mercredi 1er avril. On continue sur le passé simple. La décence m'oblige à me taire...

 

JOUR 15

 

Je rédige une lettre à l'attention du pape pour faire canoniser la maîtresse de mon fils. J'ai envie d'écouter Céline Dion en passant l'aspirateur dans le garage. Je crois que ça va pas le faire.

 

JOUR 16

 

Vendredi 3 avril. « Les enfants prenâmes le goûter sur la terrasse ». Bon c'est fois-ci c'est clair, Mathis n'aura pas non plus le prix Nobel de littérature... J'ai envie d'épouser sa maîtresse...je crois que je commence à délirer...

Léa regarde la télé H 24.

Mathilde a commencé une pièce montée à cinq étages. Je le sens pas trop. J'ai déjà pris cinq kilos...

 

JOUR 17

 

Samedi 4 avril. Je crois que j'ai chopé un Gilles de la Tourette avec ce foutu passé simple !

La pièce montée s'est cassée la gueule.

J'ai des hallucinations, les dessins de ma fille me parlent !

 

JOUR 18

 

Dimanche 5 avril. Pour la première fois de ma vie, j'ai prié Dieu...

 

JOUR 19

 

J'ai bouffé la page du livre de conjugaison. Problème réglé...

 

JOUR 20

 

Passé la journée à chercher le chien, on l'a perdu !

 

JOUR 21

 

Ah merde, on n'a pas de chien ! J'attaque ma cinquième bière de la journée.

Léa ressemble à un lapin qui aurait attrapé la Myxomatose.

 

JOUR 30

 

36 mars. Je suis sûr d'avoir vu passer la maîtresse de Mathis dans la pâture derrière chez nous : elle promenait son Bescherelle en laisse.

Je vais reprendre un Ricard …

 

JOUR 31

 

J'ai les dents qui grattent, je transpire des yeux. Je me rends compte que mon slip est à l'envers. Comme je le porte au-dessus de mon pyjama, j'ai l'air encore plus con.

 

JOUR 32

 

An 3020 après ma belle-mère. Plus de farine dans les magasins, Mathilde est prostrée sur une chaise dans la cuisine, elle fait la conversation au four.

Mathis essaye de diviser le passé simple. Léa bave devant la télévision. Les stocks de Ricard sont épuisés. Au secours...

 

JOUR 40

 

37 avril 2028. Il se passe des trucs bizarres... Il y a une dame dans ma cuisine qui pleure en regardant le four, je ne sais pas du tout qui c'est. Et cette petite assise dans le coin qui regarde en ricanant, elle me file les jetons. De toute façon je ne sais plus comment je m'appelle. Je ne sais même plus pourquoi j'écris. C'est la fin...

 

JOUR 50

 

Il s'est passé quelque chose. Il y a des gens partout, on entend « c'est fini ! », « C'est fini ! », « Plus de confinement ! ». Je ne sais pas ce qu'il se passe. Je sors pour voir. Je m'y reprends à trois fois avant de savoir enfin passer la baie vitrée. Je respire à pleins poumons. Je tombe dans les pommes. Direction les urgences.

 

JOUR 60

 

Vendredi 15 mai. Reprise du travail depuis une semaine. Mathilde, Mathis et Léa vont bien. La vie a repris son cours normal, si ce n'est que j'ai du cholestérol, du diabète, des troubles de la personnalité (mon double ne parle qu'au passé simple et cherche à diviser tout ce qu'il peut, c'est un peu pénible...). Mais bon nous en sommes sortis vivants ! Rendez-vous demain chez la psy, 15h30...

 

 

On attend avec impatience votre histoire du confinement !

 

Simplicité, originalité et créativité ! Surprenez-nous !

 

Voici à nouveau le lien pour nous envoyer vos créations jusqu'au 2 juillet 2020 inclus : ENVOYEZ EN CLIQUANT ICI

 

 

Bonne semaine à tous, portez-vous bien !

 

 

MISE EN LIGNE DU BULLETIN D'ORIENTATION

13/05/2020

MISE EN LIGNE DU BULLETIN D'ORIENTATION

BULLETIN D'INFORMATIONS SUR L'ORIENTATION AU LIEN SUIVANT : https://0100961r.esidoc.fr/eleves/s-informer-sur/l-orientation

 

Pour les élèves, n'hésitez pas à consulter votre messagerie élèves  sur ÉCOLE DIRECTE pour toutes les informations dont la dernière concerne les classes 1ères envoyées par Mme Grizard, responsable du CDI du Cours.

 

Vous pouvez vous diriger vers la Rubrique CDI pour le Petit journal de Saint-François "Le Petit Saint F.", les brèves du CDI et les bulletins d'informations sur l'orientation.

 

 

JOYEUX 1ER MAI !

30/04/2020

JOYEUX 1ER MAI !

Le 1er mai est une date symbolique, son parcours est chaotique. Le muguet n'a pas toujours été la fleur emblématique de ce jour.

 

En effet, l'Eglantine rouge, fleur cultivée dans le Nord, sera le symbole de la journée internationale des travailleurs dès 1891, les manifestants du 1er mai arborant également le triangle rouge "8 heures de travail, 8 heures de sommeil, 8h de loisir" en souvenir du 1er mai 1886 à Chicago, date choisie pour une grève générale impulsée par les syndicalistes anarchistes afin d'imposer aux patrons la fameuse journée de 8 heures.

Le 1er mai n'a pas été choisi au hasard. Il correspond au Moving Day, jour clé pour beaucoup d'entreprises américaines qui entament leur année comptable ce jour-là. C'est aussi le jour où la plupart des contrats arrivent à leur terme et qui oblige les ouvriers à retrouver du travail. 

Depuis, le 1er mai est devenu La journée internationale des travailleurs donnant lieu à des défilés et des revendications. 

 

Le 1er 1900, le Muguet revient à l'honneur lors d'une fête organisée par les grands couturiers parisiens. Ce jour-là, les "petites mains" et les clientes reçoivent chacune un joli brin de muguet pour fêter le printemps. Ce geste délicat séduit, les couturières décident d'offrir chaque année un brin de muguet à leurs clientes. La fleur prend alors sa dimension emblématique. Christian Dior aimait cette fleur subtile. Elle est devenue l'emblème de sa maison, les petites clochettes et le parfum de la fleur furent au centre de sa création. Le couturier avait aussi pour rituel porte-bonheur d'offrir à ses clientes et ses petites mains un joli brin de muguet le 1er mai.

 

Le 24 avril 1941, le Maréchal Pétain instaure officiellement par la loi Belin le 1er mai comme "La fête du travail et de la concorde sociale" et remplace l'Eglantine par le muguet, le rouge étant trop associé à la gauche. 

 

Le 30 avril 1947, le 1er mai, "Fête du travail", devient un jour chômé et rémunéré pour les salariés.

 

Le 1er mai, il est coutume d'offrir un brin de muguet à nos proches et amis pour chanter le bonheur, l'amitié, l'affection, l'amour.

Les brins de muguet sont source de joie pour ceux qui les reçoivent ! 

 

JOYEUX 1ER MAI À TOUS !

 

Et prenez soin de vous.

 

VOICI MAI !

 

Cloches naïves du muguet,
Carillonnez ! car voici Mai !

Sous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en riant de la terre.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Les yeux brillants, l'âme légère,
Les fillettes s'en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.

Carillonnez ! car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !"

 

Maurice Carême

(1899 - 1978)

 

 

CHANTS DE LA CHORALE DU COURS SAINT FRANÇOIS DE SALES

22/04/2020

CHANTS DE LA CHORALE DU COURS SAINT FRANÇOIS DE SALES

Ces 12 chants sont disponibles en bas de la rubrique PROJETS PASTORAUX !

 

Nous vous souhaitons un beau moment musical !

LE QUIZZ CUISINE POUR NOS KIDS

09/04/2020

LE QUIZZ CUISINE POUR NOS KIDS

A la fin du quizz, cliquez sur Envoyez et revenez en haut de la page avec votre souris pour voir votre propre résultat, les réponses sont anonymes !
Question à choix unique ! C'est parti !